Résiliation anticipée du contrat de stage – sans justification !

Büro_negativ

Image symbole (Crédits photo)

Nihat, qui a auparavant étudié le droit en Turquie, a effectué un stage au Service pour les droits humains contre les mariages forcés. À ce moment-là, il était en Suisse depuis un an. Ce stage était l’occasion d’améliorer ses connaissances en allemand et de se familiariser avec le marché du travail suisse.
Avec beaucoup de libertés grâce au home office, le stage fût utile pour atteindre ses objectifs et Nihat en a profité tant sur le plan linguistique que sur celui de la technique juridique, mais malheureusement pas financièrement. Avec un revenu de CHF 390 pour un taux d’occupation de 30 %, il n’était guère possible de couvrir les frais fixes. Nihat s’en est pourtant bien accomodé et est resté positif. Mais des interrogations n’ont pas tardé à apparaître. La collaboration, qui était prévue pour six mois, a été abruptement interrompue après seulement quatre mois et demi. Les raisons de la résilitation du contrat de stage lui sont inconnues : « Tout allait bien, comme déjà dit, mais à la fin, ils ne m’ont plus rien dit, pas donné d’autres tâches et ne m’ont plus payé. Je n’ai pas compris ce qui s’est passé. ». Malgré son sentiment d’avoir vécu une bonne collaboration, il a l’impression que quelque chose, qui a mené à cette situation, lui a été dissimulé.
Une telle manière de faire soulève de grandes interrogations. La résiliation sans motifs d’un stage est un sale coup pour les étudiant-e-s comme Nihat. Il a été privé de la possibilité d’apprendre de ses éventuelles erreurs, alors qu’apprendre de ses erreur grâce aux retours et aux évaluations fait partie de la valeur pédagogique d’un stage, et devrait être encouragé et renforcé. C’est pourquoi nous nous engageons à l’UNES pour que l’accent soit davantage mis sur la valeur didactique du stage, pour que la valeur du contenu et des apprentissages soit améliorée. En outre, se posent également les questions de la résiliation anticipée illégale et juridiquement annulable des rapports de travail et le non payement du travail effectué. Même si cette issue n’est ni belle, ni facile, il aurait été possible dans ce cas de faire valoir les droits concernés devant le tribunal. Sur notre site Internet, nous avons compilé une liste des droits rattachés aux stagiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *